Aller au contenu

Travail à l'étranger

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version

De plus en plus souvent, les artistes français ont l'occasion de travailler à l'étranger, dans l'Union européeenne notamment, mais pas seulement. Deux cas peuvent se présenter : l'artiste est employé par un employeur français qui l'envoie travailler à l'étranger, ou l'artiste est engagé par un employeur établi dans un autre pays. Dans le premier cas, c'est l'employeur français qui sera responsable du paiement du salaire et des charges et cotisations sociales. Dans le deuxième cas, l'artiste sera généralement employé sous le régime d'emploi du pays de destination. Ce régime n'est pas forcément celui du salariat. Dans l'Union européenne, si on est engagé comme salarié, certains droits générés peuvent être transférés en France.

Il convient de se renseigner très précisément avant de partir, concernant le régime d'emploi et le régime fiscal qui seront applicable, ainsi que sur les assurances souscrites par l'employeur. Pour les tournées ou les contrats lointains il faut toujours être sûr de posséder le billet de retour et d'être en possession de son passeport.

Nous vous conseillons de partir avec les coordonnées du syndicat local des artistes interprètes, membre, comme le SFA, de la Fédération internationale des acteurs (FIA). En tant qu'adhérent du SFA, vous bénéficierez de l'aide du syndicat local en cas de problème.

NB: Depuis peu, de nouveaux règles concernant la coordination des régimes de protection sociale dans les pays de l'Union européenne et de l'Espace économique européenne sont en train de se mettre en place. Nous mettrons en ligne très bientôt une nouvelle fiche pratique.