Aller au contenu

Droits sociaux

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version

L’ensemble des droits sociaux des artistes interprètes découle directement du statut de salarié. Leur principe fondateur est la solidarité interprofessionnelle : tous les salariés contribuent et la redistribution des droits se fait en fonction des besoins et des cotisations versées.

Attention ! Ce que certains appellent les charges patronales sont en fait des cotisations et font partie du salaire. C'est en quelque sorte un « salaire différé », qui va générer -avec les contributions du salarié- des prestations.

Le salaire net à payer constitue le salaire direct. Nos contributions sociales (la différence entre le salaire brut et le salaire net) plus les cotisations patronales constituent le salaire différé. Cette somme est d’abord mutualisée et ensuite, en fonction des besoins, reversée sous forme de prestations en cas de maladie, congé maternité, chômage, retraite etc. Il arrive que certaines caisses ne soient financées que par les employeurs.