Aller au contenu

Le mot de la trésorière

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version

Le Syndicat est l’organisation de la solidarité dans la profession. Les effets de la crise économique traversent également l’activité du SFA ; malgré cela, le Conseil national a décidé de ne pas augmenter le montant de la cotisation minimum statutaire pour 2010. Pour maintenir cet esprit de solidarité que nous défendons tous les jours, il est encore plus nécessaire que les artistes veillent à bien s’acquitter de leur cotisation qui, au-delà d’un montant global de revenus de 14 000 euros est de 1%.

Afin de ne pas oublier, le SFA conseille à ses adhérents de souscrire au prélèvement automatique trimestriel qui rend le paiement de la cotisation plus léger. Par ailleurs, nous rappelons que 66% du montant de la cotisation sont déduits de l’impôt. Pour exemple, une cotisation de 200 euros par an ne revient en fait qu’à 68 euros.