Internet : le Parlement légifère, le ministre missionne