Aller au contenu

Communiqué du Syndicat français des artistes interprètes concernant la condamnation du groupe Pussy Riot

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version

Le Syndicat français des artistes interprètes exprime sa profonde indignation suite à la condamnation à deux ans de camp pour hooliganisme des chanteuses Nadezhda Tolokonnikova, Maria Alyokhina et Yekaterina Samutsevich du groupe Pussy Riot, parce que leurs prestations auraient offensé les pouvoirs politiques et religieux.

Cette condamnation est en violation flagrante de la Déclaration universelle des droits de l'homme et de la recommandation de l'UNESCO relative à la condition de l'artiste de 1980.

Jamais nous ne pourrons tolérer de telles atteintes à la liberté d’expression en général et artistique en particulier.

Nous nous joindrons à tous ceux qui seront dans l’action pour obtenir l’annulation de cette condamnation inique, et appelons d'ores et déjà le gouvernement français et les autorités européennes à agir énergiquement dans ce sens.

Le SFA-CGT, qui représente les chanteurs, acteurs, danseurs, circassiens et autres artistes interprètes en France, est membre fondateur de la Fédération internationale des acteurs, et nous serons aux côtés de nos collègues russes pour qu'ils puissent continuer à exercer leurs métiers dans les meilleures conditions.

 

Paris, le 20 août 2012