Aller au contenu

Plateaux N°202

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version
Trimestre: 
Juillet / Août / Septembre 2010
plateau

Edito

BASTA !

Dans quelle langue faut-il s’exprimer, quels moyens va-t-il falloir employer pour stopper ce mépris élyséen ? Pour enrayer ces mensonges gouvernementaux : nous parlons de la réforme des retraites, vous l’aurez deviné.

Ce n’est plus la sourde oreille que l’on nous oppose, mais un autisme bien réel, avec un rabâchage expédié sur tous les tons : « il n’y a pas d’autre solution que la nôtre ». Face à tout cela notre confédération a toujours proposé des solutions (voir sur www.cgt.fr). C’est pourquoi fort de leurs responsabilités et leur son bon droit, l’ensemble des confédérations a de nouveau appelé à participer à une journée d’actions le samedi 2 octobre et à une journée de grèves et manifestations le mardi 12 octobre.

Continuons à nous battre, chers camarades, car tout est lié. L’âge de départ à la retraite repoussé de 60 à 62 ans impliquera pour l’assurance chômage un déficit de plus de 200 millions d’euros. Quand on sait que la nouvelle convention UNEDIC (dont nos annexes cinéma-spectacle) sera « renégociée »au 1er trimestre 2011, il n’est point temps de courber l’échine.

Ne croirait-on pas que la coupe est pleine ? Eh bien, non ! Elle continue à déborder : 1) Nous avons bien compris que le ministère de la Culture a revu ses crédits à la baisse pour les trois prochaines années. 2) Nous savons déjà que certaines collectivités territoriales « ont réduit la voilure ». Lorsque la réforme desdites collectivités impliquera un profond changement dans les pratiques et politiques culturelles, nos emplois en pâtiront toujours.

Mais au-delà de nos métiers, c’est toute la société française et son organisation autour des services publics, de l’éducation, de la culture, de la santé …qui est atteinte !!!

Donc, pour le12 octobre 2010 et au-delà,

AVANTI !

La Délégation générale

 

Sommaire