Aller au contenu

Le 10 février, je marche pour la culture...

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version

C'est le pied - je marche pour la culture

 

Les initiatives se multiplient, à travers le pays. Près de chez vous, vous aussi vous pouvez « marcher pour la culture ». Aucun artiste ne doit rester chez lui le lundi 10 février, et chacun doit alerter son public: il s'agit de bouger pour que la culture vive en France, pour que les pouvoirs publics, les élus, respectent leurs engagements et permettent que les habitants aient accès à une vie culturelle riche et diversifiée, servie par des professionnels qui peuvent vivre de leurs métiers.

 A l'appel de nombreuses organisations syndicales, d'employeurs et d'associations d'artistes et de professionnels des secteurs du spectacle vivant et de l'audiovisuel,  une campagne de mobilisation nationale est lancée auprès de l'ensemble des acteurs culturels et des citoyens de France.  Ce mouvement s'intitule "Je marche pour la Culture".

Nous souhaitons interpeller avec force les responsables politiques de notre pays sur l'abandon par l'Etat de ses responsabilités en matière de politique culturelle.

Il nous est apparu en effet vital d'informer nos concitoyens sur la situation catastrophique dans laquelle les artistes, toutes celles et ceux qui travaillent dans nos métiers et les entreprises culturelles et socio-culturelles sont plongés dans notre pays du fait du désintérêt et du mépris du gouvernement Ayrault.  Il y a plus de 30 ans que le pourcentage du budget de l'Etat consacré à la Culture n'avait pas été aussi faible. Les baisses de financements, les menaces sur le rôle des Directions Régionales de l'Action Culturelle, les diminutions des dotations aux collectivités territoriales sont autant de preuves tangibles du reniement par le Président Hollande de ses promesses de candidat.

De plus dans la négociation assurance chômage, le Medef et consort, en plus de s’attaquer aux plus précaires et aux intérimaires, dénoncent les soi disant « privilégiés » que seraient les salariés intermittents du spectacle. Ceux-ci sont pourtant les premières victimes de cette politique d’austérité désastreuse pour l’emploi.

"Je marche pour la Culture" est un mouvement unitaire pour informer mais aussi pour résister.

Nous proposons à chacun d'entre vous de rejoindre ce mouvement en signant la pétition en ligne :

 http://www.petitions24.net/je_marche_pour_la_culture

 Pour toute information supplémentaire, notamment LES DERNIERS RENDEZ-VOUS EN REGION, vous pouvez  aller sur le site :

 http://www.je-marche-pour-la-culture.org

 ou encore ici:

https://www.facebook.com/jemarchepourlaculture

Il est temps de mobiliser tous ceux qui souhaitent préserver le service public de la Culture, tous ceux qui sont attachés à la création, à la diffusion, à la diversité et à la démocratie culturelles de notre pays. Il ne tient qu'à vous de participer activement à cette mobilisation en signant la pétition, en participant aux initiatives, notamment celles du 10 février, et surtout en diffusant ce message à tout votre carnet d'adresses. Vous pouvez bien sûr transférer ce mail ou essayer de convaincre avec vos propres mots vos collègues et vos amis.

Merci à tous et toutes de prendre quelques minutes pour transformer cette initiative en vaste mouvement d'opinion