Aller au contenu

Débat / Rencontre "Notre statut d'artiste interprète : Le STATUT de SALARIE"

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version
Ville: 
AVIGNON - Maison Jean Vilar
Date de l'événement: 
13 Juillet 2012

Notre statut d’artiste interprète : Le STATUT de SALARIE

Le Syndicat Français des Artistes-Interprètes-CGT (SFA-CGT) et le Syndicat National libre des Artistes-FO (SNLA-FO) vous invitent à une rencontre en Avignon autour du statut de l’artiste, avec la participation de Patrick Béziers, directeur général d’Audiens.

Ils vous proposent d’échanger sur les thèmes suivants :

  • L’artiste-interprète a le statut de salarié, et non d’intermittent. Il est protégé par le Code du travail et les conventions collectives. Il a un contrat de travail. C’est parce qu’il est salarié qu’il cotise aux différentes caisses sociales, y compris à l’assurance chômage, et qu’il peut percevoir des allocations.
  • Ce statut de salarié est fragile. La présomption de salariat de l’artiste – interprète n’existe que depuis 1969 et est souvent remise en cause. Des lobbies européens et français s’emploient à nous pousser vers le statut de travailleur indépendant, voire de l’auto-entrepreneur.
  • Les artistes dans les entreprises. Choisir la présence d’artistes-interprètes permanents plutôt qu’une « permanence artistique » aux contours souvent flous.
  • L’artiste-interprète et les activités connexes (formation, ateliers, rencontres avec les publics). La prise en compte de ces travaux par Pôle-Emploi doit être redéfinie, en préservant la fonction de l’artiste, mais en lui permettant s'il le souhaite d’effectuer, sans souci, des activités connexes à son métier.

 DÉFENDONS NOS MÉTIERS ET NOS DROITS.

Le 13 juillet à 11 heures - À la Maison Jean Vilar, 8 Rue Mons, Avignon

Fichier attachéTaille
Rencontre 13 juillet Avignon.pdf321.76 Ko