Aller au contenu

Doublage : assemblée générale des artistes interprètes

  • Augmenter
  • Diminuer
  • Normal

Current Zoom: 100%

share
Version imprimablePDF version

Article paru dans Plateaux n°206 - 3ème trimestre 2011

Les artistes interprètes se réunissent pour clarifier les débats

La rentrée a été marquée par la plus importante assemblée générale que le secteur du doublage a connue depuis des années : plus de 300 artistes interprètes ont rempli la Bourse du travail de Paris, et ont échangé vigoureusement et intelligemment sur les problèmes qui se posent actuellement, notamment concernant ce qui est ressenti comme une délocalisation croissante, ainsi qu’une pression accrue sur les salaires.

Les artistes ont été informés des avancées dans la renégociation de la convention sur leurs droits de propriété intellectuelle, qui est sur le point d’être signée et qui comporte, outre une mise à jour des grilles de rémunération pour prendre en compte l’évolution du paysage audiovisuel, des dispositions permettant un meilleur contrôle des pratiques de déclaration et de paiement par les employeurs, et une certaine transparence dans les accords commerciaux entre ces derniers et leurs commanditaires.

La négociation salariale en cours a été évoquée et a donné lieu à de vifs débats. Les interventions d’un nouveau « syndicat » corporatiste -dont la raison d’exister semble être de promouvoir une relocalisation du travail obtenue par une baisse radicale des rémunérations des artistes en France- ont été bruyamment condamnées. La plupart des artistes qui se sont exprimés ont trouvé positive l’orientation proposée par le SFA d’œuvrer pour une fusion des deux grilles salariales actuelles concernant la télévision, afin de coller davantage aux nouvelles pratiques de diffusion et réduire « la triche » en simplifiant le système. Cette fusion doit évidemment s’opérer en maintenant un haut niveau de rémunération.

Jimmy SHUMAN